La camérise, aussi appelée baie de longue vie est un fruit qui a récemment montré un intérêt particulier pour les sportifs. Que vaut cette baie pour les sportifs d’endurance ?


Nommée camérise, baie de mai, chèvrefeuille bleu, ou haskap berry (en anglais), cette baie pousse dans l’hémisphère nord et est cultivée au Canada. La baie haskap contient un fort niveau d’anthocyanes et de polyphénols qui ont des vertus importantes pour le fonctionnement cellulaire. Les anthocyanes possèdent de fortes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et on connaissait l’intérêt de cette baie pour cette raison. Récemment, une étude a démontré que la camérise avait des propriétés d’amélioration de l’endurance. Est-il intéressant de consommer ce fruit avant une séance de sport ou une compétition ? Est-ce légal, sans danger ?


L’intérêt de la camérise selon une étude britannique

C’est une étude britannique («Improved Endurance Running Performance Following Haskap Berry (Lonicera caerulea L.) Ingestion») publiée dans Nutrients en février 2022 qui a montré l’intérêt de cette baie. 


Les bénéfices démontrés de la baie haskap

 L’étude menée a fait appel à 30 hommes âgés de 18 à 45 ans de taille moyenne 178cm et de poids moyen 78kg, censés représentés la population moyenne. Ces hommes étaient non-fumeurs et coureurs amateurs. L’étude a consisté en deux visites pour effectuer 3 tests, vitesse VO2Max, vitesse de seuil lactique, et un test de 5km. Lors de la deuxième visite, les participants séparés en 2 groupes ont consommé un yaourt à la baie d’haskap. Le second groupe placebo a en fait consommé un yaourt à la cerise. Les tests ont été réalisés à la suite de l’ingestion de ce yaourt.

Lors du second test, à vitesse de seuil lactique, la fréquence cardiaque et la VO2 des coureurs ayant consommé de la camérise étaient légèrement inférieurs que lors du premier test. De même, pour le test à VO2Max, le temps avant épuisement s’est allongé d’environ 20 secondes, ce qui est une bonne amélioration. Enfin, sur le 5km, les coureurs ont réduit leur temps de 20 secondes. Les performances ont donc été améliorées de manière non négligeable, d’environ 2%, ou 0.25km/h sur le 5km.

La camérise, utilité pour le sportif


Cette image est le résumé présenté dans l’étude de leur procédé d’évaluation des coureurs. Cette étude fait une démonstration rigoureuse, sur des coureurs amateurs, des bénéfices de la baie par rapport à un groupe recevant un placebo. Il aurait été intéressant de faire une seconde expérience avec des sportifs professionnels et de quantifier l’apport optimal. De futurs travaux sur ce fruit sont déjà prévus.


L’utilité de la camérise pour le sportif

L’étude réalisée montre que les capacités cardiovasculaires s’améliorent à la suite de la consommation des baies d’haskap. Cette amélioration est temporaire et suit l’ingestion de ces baies, donc environ 30 minutes après, et durant au moins 2 heures (durée des tests de l’étude). Aucun gain musculaire n’a été constaté, mais si les capacités cardiovasculaires sont meilleures, l’oxygénation des cellules musculaires est plus importante, ce qui permet de soumettre le corps à un effort plus difficile.

Ainsi, pour le sportif d’endurance, cette baie présente un intérêt certain, mais elle n’en a aucun pour de la musculation ou des sports ne s’appuyant pas du tout sur les capacités cardiovasculaires. On peut supposer que consommer cette baie puisse aussi être utile pour des sports de combat, et tout autre sport nécessitant de bonnes capacités cardiovasculaires. 

Est-il bon de consommer de la camérise avant de s’entraîner ?

Aux vues des bénéfices de la baie d’haskap, devrait-on en consommer avant un entraînement ou même une compétition ? 


Un gain réel de performance

Pour un sportif de bon niveau, à l’entraînement, le gain permis par la camérise peut servir sur une séance difficile à dépasser légèrement son seuil anaérobie pour mieux progresser musculairement. En effet, au niveau musculaire, le travail sera plus difficile pour une même résistance cardiovasculaire. Maintenant, cet intérêt semble limité pour s’entraîner, il sera surtout bénéfique sur une compétition.

Pour un sportif amateur, ce gain est moins important, mais pour une compétition, il peut toujours être intéressant. Un coureur ou cycliste amateur pourra ainsi consommer des baies avant sa course. L’utilité est réelle et on peut bénéficier d’une amélioration immédiate de ses performances en course à pied et dans d’autres sports d’endurance. Si l’étude s’est concentrée sur la course à pied, les bénéfices étant liés aux capacités cardiovasculaires, on peut transposer les intérêts de la camérise à d’autres sports s’appuyant sur ces mêmes capacités. Le test n’a pas été réalisé sur des femmes, la question de l’efficacité de cette baie sur un profil féminin se pose, puisqu’on peut supposer que les différences hormonales altèrent le gain de performance de la baie. En attendant une étude sur des coureuses, cette baie peut très bien être consommée par les sportives ! 


Un aliment sain et légal

On peut se poser la question du dopage quand on constate les bénéfices de ce fruit sur le corps. C’est une solution non pharmacologique qui permet d’améliorer ses performances et qui n’est pas classée comme dopant ou autre produit à risque. Un aliment peut tout à fait être un dopant, ou avoir des effets secondaires négatifs à long terme. Cette baie promet de grands bénéfices pour le sportif d’endurance sans effet néfaste. Cet aliment peut tout à fait être intégré dans la nutrition d’un sportif et n’apporte pas plus un avantage injustifié que d’autres bons aliments sains comme les œufs. Par conséquent, la question du dopage n’a pas à se poser !

Maintenant, si vous souhaitez consommer des camérises en France, le plus simple est d’acheter des plants de camérise sur internet et de les planter chez soi en pots. En effet, la vente de camérise en Europe a été autorisée en décembre 2018 et il reste difficile d’en trouver hormis dans certaines épiceries spécialisées ! 


La camérise est un fruit très intéressant pour le sportif dont les bénéfices ont été démontrés, elle permet d’améliorer les capacités d’endurance et peut donc servir pour la course à pied, le cyclisme, la natation ou d’autres sports impliquant des efforts d’endurance. Vous pouvez en consommer avant une séance ou pour une compétition. J’espère que ces informations vous aideront à vous améliorer et si vous souhaitez plus de conseils, pensez à lire mon guide gratuit !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.