La rééducation posture globale (RPG) est une approche particulière de la kinésithérapie qui se concentre sur la source des blessures ou des tensions afin de les soigner durablement. 



Cette méthode peut vous servir en cas de blessure, et surtout au quotidien pour les éviter. La rééducation posture globale apparaît dans les années 1980 après la publication d’un livre, Le Champ Clos, par un kinésithérapeute français, Philippe Souchard. Ce livre explique les principes et les méthodes de cette nouvelle approche physiologique, jusqu’alors pratiquée de manière très exceptionnelle par quelques praticiens. La RPG étudie l’anatomie sous un angle un peu différent avec un focus sur la rétraction musculaire et la posture globale. L’objectif du praticien sera donc d’aider son patient à rééquilibrer ses chaînes musculaires afin qu’il adopte une meilleure posture, ce qui lui évitera de se blesser. Comment utiliser la rééducation posture globale au quotidien pour améliorer son bien-être et éviter les blessures ? 


Le fonctionnement de la RPG

La RPG est pratiquée par un nombre croissant de kinésithérapeutes, elle permet de prévenir des blessures et d’améliorer son bien-être avec des exercices très simples que l’on peut réaliser au quotidien. Je te présente son utilisation médicale et son fonctionnement ! 


L’évaluation de la posture 

La première étape de cette méthode de physiothérapie est de réaliser une évaluation de sa posture. Pour cela, l’idéal est de le faire auprès d’un professionnel qui pourra identifier vos déséquilibres et vous conseiller. Autrement, si vous avez des sensations d’inconfort, des douleurs fréquentes, des douleurs à l’effort, c’est qu’il existe un déséquilibre ou un problème autre. Vous pouvez demander à un proche de regarder s’il voit des déséquilibres, ou vous pouvez vous regarder dans un miroir pour essayer d’évaluer votre posture. Ce travail reste compliqué et je vous conseille vivement de consulter si vous êtes dans une situation d’inconfort postural. Les douleurs les plus fréquentes sont celles du bas du dos, provoquées par un enroulement avant de la colonne vertébrale, souvent à cause d’une mauvaise posture. Pour cela, il faut avoir une bonne position, puis on pourra faire un travail d’étirement du psoas et de souplesse du dos. Par ailleurs, les autres douleurs courantes sont celles des genoux, pour des raisons variées (genu valgum, différence de longueur de jambe, bascule du bassin, problème d’articulation…). 

Les traitements sont alors différents, et la kinésithérapie aidera avec un renforcement ciblé, et des étirements spécifiques. Puis on trouve aussi les douleurs au niveau des épaules, très courantes et très simples à apaiser grâce à un travail de rééducation de posture. Il faudra dans ce cas rééquilibrer les muscles de l’avant et de l’arrière du corps pour que la coiffe des rotateurs soit bien stable. Le problème peut être différent, il découle en général de cette situation, il est, dans tous les cas, nécessaire de consulter en cas de problème important. Les étirements permettent d’allonger les muscles statiques, qui ont tendance à se raidir. Un muscle, à force de contraction, se raccourcit, et les muscles qui ne sont pas soumis à des amplitudes importantes se raccourcissent, ce qui provoque des tensions se répercutant. Le muscle rétracté devient un frein au mouvement et est à l’origine d’inflammations, de tendinite, de déchirures… Les étirements permettent aussi d’améliorer son bien-être, comme je te l’explique dans « étirement matinal : 5 exercices pour son bien-être ».


La rééducation progressive par l’étirement et le renforcement

Le travail de rééducation se fait principalement en étirant les muscles rétractés qui tirent sur certaines zones du corps et entraînent des tensions, pouvant dégénérer en blessures. De surcroît, si besoin, un travail de renforcement musculaire est fait afin de rééquilibrer le corps et d’améliorer la résistance de zones plus fragiles. L’équilibre musculaire est donc au centre du travail kinésithérapique. L’évaluation faite auparavant permet de cibler les besoins et de réaliser des étirements et des exercices correspondant au déséquilibre du patient. Quand on réalise son auto-évaluation ou son évaluation avec une aide non-professionnelle, il est très important de ne pas s’aventurer sur une rééducation trop ciblée qui pourrait entraîner des problèmes futurs. En cas de douleur et problèmes importants, il faut bien sûr aller consulter un kinésithérapeute. 

Si vous souhaitez simplement prévenir des blessures et améliorer votre bien-être, il faut utiliser votre bilan pour savoir quelle partie de votre corps étirer. Pour vous étirer, réalisez toujours vos étirements en symétrie, même si vous avez une douleur que d’un côté de votre corps. Cela permettra de conserver votre équilibre, et si vous avez un déséquilibre, le fait d’étirer les deux côtés viendra progressivement rééquilibrer la différence puisque la zone plus tendue sera plus sensible aux étirements. Le travail en déséquilibre et sans symétrie doit se faire auprès d’un professionnel. Quant au renforcement musculaire, si vous observez une faiblesse d’une zone, des douleurs inexpliquées, un travail de musculation vous aidera à réduire les douleurs. Pour cela, restez plutôt au poids du corps, échauffez-vous bien et entraînez-vous petit à petit. Les douleurs aux genoux disparaissent souvent avec la pratique d’un sport de renforcement musculaire. La rééducation posture globale est une méthode de kinésithérapie, elle fonctionne pour certaines blessures, pas pour toutes. Je te donne des techniques, tirées de la RPG, pour te sentir mieux, mais si tu as une blessure, je te rappelle qu’il est préférable de consulter. 


Des étirements à réaliser au quotidien pour améliorer sa posture

 Maintenant que tu sais comment fonctionne la rééducation posture globale, je vais t’expliquer comment l’utiliser au quotidien, même si tu n’as pas de problèmes particuliers. Cette technique te permettra de te sentir mieux et d’éviter les blessures. 


Les étirements du dos

La méthode posture globale peut s’appliquer au quotidien avec des étirements simples, en particulier pour le dos. Le dos est bien souvent la cause de douleurs et de gênes quotidiennes à cause de raideurs et de petits déséquilibres. S’étirer régulièrement permet de détendre les muscles érecteurs du rachis et tous les muscles soutenant la colonne, ce qui donnera une meilleure posture et diminuera la gêne. Pour cela, il y a plusieurs exercices à réaliser : 

-Enroulement de la colonne vertébrale

s'étirer le dos


-Étirements latéraux

étirer son dos


-Rotation dos

douleurs au dos étirements


-Étirement extérieur 

étirement du dos pour les douleurs



Les étirements du dos sont fondamentaux pour empêcher les raideurs musculaires de se développer et d’entraîner des douleurs. En réalisant les étirements précédents, tu amélioreras ton confort de vie !   


Avoir une routine d’étirement quotidienne 

S’étirer est très important, cela permet de conserver son amplitude musculaire et évite les raideurs du corps. La méthode RPG se concentre sur les étirements et propose des étirements particuliers selon les déséquilibres corporels, maintenant, de simples étirements au quotidien te permettront de conserver ta mobilité musculaire et d’éviter les blessures. Je te recommande donc de t’étirer quotidiennement, en ciblant les zones les plus douloureuses. Les étirements sportifs sont aussi importants et peuvent déjà t’aider à t’améliorer, mais ces étirements auront comme objectif principal de t’aider à avoir une meilleure posture. 



La rééducation posture globale est une méthode employée par des kinésithérapeutes toujours plus nombreux. Tu peux t’en servir pour diminuer tes douleurs, éviter les blessures, et te sentir mieux. Si tu as un problème important, vas consulter, cela pourrait empirer si tu ne fais rien ! En t’étirant de cette manière quotidiennement, tu réduiras considérablement le risque de blessure, alors pense-y ! 



Prise de masse pdf

Pense aussi à lire mon guide gratuit 



Photo de couverture : Blendopia Smoothies

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.