Les produits laitiers sont recommandés par différents conseils gouvernementaux, considérés comme essentiels dans notre alimentation. Cependant, la consommation de lait ne serait pas saine pour les adultes.


 Le lait est une boisson très importante pour la croissance des enfants, pas seulement pour le calcium, mais c’est un breuvage qui s’avère néfaste pour les adultes qui en consomment. Très différent dans sa composition des autres produits laitiers (transformés), le lait, lui, présente un problème que tu ne soupçonnes même pas !

  Si tu es buveur de lait et que tu as plus de 20 ans, il est temps d’arrêter ! Découvre pourquoi ! 


L’intérêt du lait

 Le lait bovin est bien souvent présenté comme une boisson essentielle, il est clair que c’est une boisson intéressante pour l’enfant et l’adolescent. Cependant, son intérêt pour l’enfance est contrebalancé par la présence d’éléments indésirables, mais leur nocivité n’est pas claire. Quel est l’intérêt du lait bovin pour la croissance humaine ? 


L’apport de calcium

 Présenté comme le principal atout pour l’enfant et l’adolescent, le calcium justifie la consommation de lait. Il est clair que les besoins en calcium sont élevés pour un enfant, entre 500 et 1200 mg/jour et 1L de lait répond à ces besoins journaliers.

 Cependant, le lait n’est pas le seul apport de calcium dans une journée, et la consommation d’une eau riche en calcium et de certains aliments peut largement répondre aux besoins quotidiens. Une eau du robinet contient entre 30 et 150 mg/L de calcium, l’eau Hépar en contient plus de 500 mg/L.

 Répondre aux besoins en calcium est le leitmotiv pour vendre du lait, mais le lait bovin n’est pas essentiel pour cette raison. Il présente d’autres intérêts plus intéressants pour la croissance des enfants. 


La richesse du lait en vitamines

 Le lait est très riche en différentes vitamines, et cela est bien moins mis en avant. Le lait contient bien plus que du calcium, c’est une boisson animale. On y trouve donc des vitamines, des enzymes, des protéines. Le lait apporte donc de la vitamine B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C, A, E, K, et parfois D, bref toutes les vitamines ! On y trouve aussi des précurseurs de vitamines et différents éléments.

 Le lait est parfois enrichi en vitamine D, ce qui ne se voit pas grâce à la stérilisation du lait. L’apport en vitamines du lait est intéressant pour l’homme lors de sa croissance. 

lait mauvais pour la santé


La présence de facteurs de croissance assimilables

 Le lait contient des facteurs de croissance pour le veau qui sont assimilables par l’homme. En bref, les facteurs de croissance sont des substances spécifiques produites par le corps afin de permettre la croissance du corps et des organes après fixation sur des récepteurs spécifiques. Ces éléments sont indispensables car ils déclenchent une série d’événements dans le corps qui mène à la production de nouveaux tissus.

 Dans le cas de la croissance, c’est principalement la protéine IGF-1 qui intervient et qui joue ce rôle, mais d’autres facteurs de croissance interviennent aussi. Or, le lait est riche en IGF-1, et aussi en d’autres facteurs de croissance.

 Ici, on pourrait se dire, le lait contient de l’IGF-1, l’homme en a besoin, mais il ne peut pas utiliser l’IGF-1 de la vache. En fait, si, ce facteur de croissance bovin est très similaire et il est absorbé par le corps humain. Ce facteur de croissance est contenu dans le lactosérum.

 Un facteur de croissance peut être plus ou moins actif, actif à court terme mais sans jouer à long terme. Dans le cas du lactosérum, les facteurs de croissance contenus ont une action sur le long terme et pour des cellules humaines ! C’est ce qui a été démontré par des expériences de culture de cellules avec du lactosérum.


 Par conséquent, la consommation de lait bovin chez des enfants et adolescents pourrait avoir un impact positif sur la croissance en apportant plus de facteurs de croissance. Cet apport extérieur ne semble pas dégrader la synthèse endogène de facteurs de croissance chez l’enfant et l’adolescent. La présence d’autres enzymes et protéines est parfois accusée d’être néfaste à l’enfant, mais les études sur le sujet ne donnent pas de réponse unanime. 



Le danger du lait pour un adulte

 Tu as peut-être déjà entendu que le lait n’était pas sain pour un adulte, sans vraiment prendre cela au sérieux. Malheureusement, le lait présente un risque réel cancérigène pour les adultes. Le lait est très riche en enzymes et protéines pour la croissance du veau. Une grande partie est détruite lors de la digestion, mais certains sont absorbés, et cela peut être problématique, surtout pour l’adulte.

 

Une forte concentration en facteurs de croissance mais pas que

 Ces facteurs de croissance qui semblent intéressants pour l’enfant et l’adolescent le sont beaucoup moins chez l’adulte ! L’IGF-1 est un facteur indispensable à la croissance osseuse et musculaire, mais chez un adulte, même pratiquant de musculation, le besoin en IGF-1 est inférieur à celui d’un enfant en pleine croissance. L’apport extérieur de facteurs de croissance peut donc être néfaste.


 Le lait est aussi riche en œstrogènes, et sa consommation régulière peut entraîner des dérégulations hormonales, principalement chez l’homme. Cette richesse en œstrogènes ne semble pas poser de problèmes lors de la croissance, car la régulation hormonale n’est pas encore stable.

 Enfin, la concentration en calcium du lait bovin est très intéressante pour la croissance osseuse, mais chez l’adulte, cela ne sert plus à rien. Un apport en calcium reste nécessaire mais il se fait grâce à l’eau et à l’alimentation. 


Un risque cancérigène pour l’adulte

 L’inquiétude pour les cancers chez les consommateurs de lait provient de la quantité de facteurs de croissance contenue dans le lait. Les nombreuses études sur le sujet ont montré que cette concentration en facteurs de croissance pouvait avoir un léger impact néfaste, mais qui ne doit pas être exagéré.

 Il n’y a pas de preuve flagrante d’une hausse des cas de cancer due à la consommation de lait, surtout la corrélation positive ne concerne que le cancer de la prostate et d’autres facteurs pourraient aussi jouer dessus, comme la consommation globale de protéines. Ces résultats ne sont pas stables, et il semble que d’autres facteurs interviennent aussi (génétique, habitudes de vie…).


 Toutefois, le lait contient aussi de nombreux autres éléments potentiellement néfastes pour l’adulte. C’est le cas des œstrogènes, contenus en grande quantité dans le lait et qui peuvent altérer le fonctionnement hormonal de l’homme. D’autres troubles et pathologies pourraient aussi présenter un risque plus élevé chez les personnes consommant régulièrement du lait. Ces risques sont multiples, surtout si l’on considère tous les enzymes et protéines contenus dans du lait.

 La consommation de lait bovin apparaît comme risquée pour les adultes, particulièrement pour les hommes, il est donc préférable de ne pas en consommer. 


Quels produits laitiers consommer ?

 La transformation du lait permet de détruire ces facteurs de croissance et il est même possible de consommer du lait en employant les bonnes méthodes. Déjà, il faut bannir le lait frais, très riche en facteurs de croissance et autres éléments. Le lait stérilisé ou stérilisé UHT en détruit déjà une partie, mais évite le lait pasteurisé. Si tu veux vraiment boire du lait, tu peux le faire bouillir quelques secondes, cela détruira les facteurs de croissance et les œstrogènes, formant une pellicule à enlever.

 Ensuite, tu peux te tourner vers les boissons végétales (en évitant le soja), ou bien vers les autres produits laitiers comme les yaourts ou le fromage, car les facteurs de croissance sont presque détruits par la fermentation.

 Les produits laitiers ne sont pas essentiels pour l’adulte, ils sont intéressants pour leurs apports nutritionnels, mais sache que tu peux t’en passer. Je te recommande d’en consommer régulièrement avec du fromage riche en protéine (parmesan, comté…) et des yaourts. Ils contiennent des protéines et un apport intéressant d’acides gras saturés. 



Boire du lait est une action anodine pour certaines personnes, mais cela peut avoir un impact important sur la santé d’un adulte. Si tu veux éviter des troubles futurs, il serait grandement préférable de te passer de cette boisson. Elle est utile pour un enfant, mais pas pour un adulte, et encore chez l’enfant, sa consommation pourrait être problématique. Les produits laitiers ne sont nos amis que parce qu’un fort lobby le veut ! Si tu veux avoir une alimentation de qualité, en te faisant plaisir, découvre vite ma formation transformer ses habitudes alimentaires


guide gratuit nutrition

Pour plus de conseils sportifs et nutritionnels, lis vite mon guide gratuit 



Sources : 

Nabet, P., Belleville-Nabet, F., Linden G., (1991). Les peptides du lait à activités physiologiques : facteurs de croissance dans le lait et le lactosérum. 

Lubin, D., (1995). Le lait et les produits laitiers dans la nutrition humaine. Alimentation et nutrition n°28. 

Harrison, S., Lennon, R., Holly, J. et al. (2017). Does milk intake promote prostate cancer initiation or progression via effects on insulin-like growth factors (IGFs)? A systematic review and meta-analysis. Cancer Causes Control.

Gauthier, F. S., Pouliot, L., Maubois, J-L., (2006). Growth factors from bovine milk and colostrum: composition, extraction and biological activities. 

Boutron-Ruault, M-C., Kalonji, E., Bordes, I., Wetzler, S., Margaritis, I., (2013). Facteurs de croissance du lait et des produits laitiers : un impact sur le risque de cancers ? Médecine Nutrition

Anses, (2012). Étude des liens entre facteurs de croissance, consommation de lait et de produits laitiers et cancers. Rapport de l’Anses. 


Photo de couverture : Blackieshoot

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.