La rigidité corporelle se développe avec le manque d’étirement, et les activités quotidiennes peuvent entraîner de nombreuses tensions corporelles. La cage thoracique s’affaisse et se resserre si on ne fait aucun travail de souplesse. Or, pour le bon fonctionnement des poumons et du cœur, pour se sentir bien, il faut que la cage thoracique soit ouverte. Comment ouvrir sa cage thoracique afin d’améliorer son bien-être quotidien ? 


Réaliser des étirements spécifiques

 La rigidité de la cage thoracique provient d’un durcissement progressif des muscles s’insérant sur la cage thoracique et couvrant la cage thoracique. Il faut donc les détendre et leurs redonner de la souplesse. 


La rigidité des muscles de la cage thoracique

 La cage thoracique est au centre de nombreux muscles qui peuvent exercer une forte tension et générer une certaine rigidité. Pour bien les détendre, il faut savoir les situer.

Débloquer sa cage thoracique


Les muscles intercostaux rapprochent les côtes, mais ces muscles ont tendance à se tendre et à générer des tensions. Le diaphragme exerce une force opposée, il pousse la cage thoracique, mais il doit plus travailler si tes muscles sont raides. Le grand droit, lui, rapproche le haut de ton buste du bas, et s’il est trop tendu, tu auras tendance à te voûter. Il est donc important de régulièrement réaliser les étirements appropriés. 


Les étirements à réaliser

 Il y a de nombreux étirements à réaliser, je vais t’en présenter quelques-uns à effectuer régulièrement pour te sentir mieux. L’objectif est de détendre les muscles principaux qui entraînent une compression de ta cage thoracique.

 Déjà, pour les abdominaux, tu peux réaliser un étirement avec la position du cobra. Allonge-toi sur le ventre et redresse toi sur les mains en gardant le bassin en contact avec le sol. Rapproche tes mains de ton bassin et sens l’étirement. Tu étireras ton grand droit.

 Ensuite, pour étirer les pectoraux, mets-toi debout de côté contre un mur. Place ta main la plus proche contre le mur et avance légèrement afin d’exercer un étirement de ton pectoral, puis change de côté.

 Enfin, il faut étirer tous tes muscles inter-costaux qui génèrent une grande tension de la cage thoracique. Si tu as une swiss ball, allonge-toi sur le ballon en mettant tes bras loin derrière ta tête. Sinon, penche-toi en arrière en mettant tes bras bien hauts derrière ta tête. 

Étirement pour débloquer sa cage thoracique


Le massage sur rouleau ou serviette

 Avec un rouleau de massage ou une serviette bien roulée, on peut aider son corps à se détendre et améliorer l’ouverture de sa cage thoracique. Pour cela, allonge-toi sur le dos en plaçant le rouleau au niveau de tes omoplates. Place tes pieds près de tes fesses et tends tes mains en arrière, derrière ta tête.

 Détends-toi et effectue de petits aller/retours pour détendre ton dos. En ayant tes bras loin derrière, tu aideras tes muscles à retrouver une large amplitude de mouvement. 


Renforcer son corps

 Le renforcement musculaire est aussi un moyen d’améliorer sa posture et de se détendre. Parfois, une posture trop en avant provient d’une mauvaise musculature de l’arrière du corps, il est alors nécessaire de se renforcer. 


Le renforcement du dos

 Pour retrouver une bonne posture et sentir l’ouverture de sa cage thoracique, renforcer ses muscles du dos peut être nécessaire. Si tu es plus développé musculairement des pectoraux et des abdominaux, donc du côté antérieur, tes muscles exercent une force plus importante que ceux postérieurs, ce qui aboutit à une posture refermée vers l’avant.

  Pour compenser, tu peux muscler ton dos, ce qui aidera ton corps à retrouver une posture plus équilibrée. Si ton dos est déjà bien développé, inutile d’insister ! On retrouve un déséquilibre musculaire de ce type chez de nombreuses personnes, cela s’explique par une pratique sportive ne comprenant que des exercices renforçant les muscles antérieurs. 


Le renforcement des épaules

 De la même manière que pour le dos, un déséquilibre peut se retrouver au niveau des épaules. Les épaules sont faites de 3 parties d’un muscle : le deltoïde qui comporte le faisceau antérieur, latéral et postérieur.

 En s’exerçant trop en pompes, on renforce beaucoup son faisceau antérieur en délaissant complètement l’arrière de l’épaule. À terme, cela donne une posture voutée avec des épaules trop en avant. La cage thoracique se referme encore plus et il n’y a pas un bon maintien musculaire. Il devient donc nécessaire de renforcer l’arrière de ses épaules. 


Le gainage

 Améliorer son gainage renforce les abdominaux profonds, mais agit aussi sur le diaphragme et sur les différents muscles du buste. Tu peux réaliser des séances de gainage et y ajouter des exercices de vacuum afin de te sentir en meilleure forme. Ces exercices peuvent être réalisés tous les 2-3 jours et permettront d’avoir plus d’aisance respiratoire.



 Afin de se sentir bien dans son corps, il est indispensable d’avoir un bon équilibre musculaire. Pour cela, pense à t’étirer régulièrement et à effectuer des séances de renforcement musculaire appropriées !

 La cage thoracique est souvent oubliée, et chez beaucoup de personnes, elle est verrouillée, le corps est voûté vers l’avant entraînant des maux de dos et un inconfort croissant. Aller chez ton ostéopathe ne servira pas à grand-chose si tu ne fais rien de ton côté ! Maintenant que tu sais comment t’y prendre pour être plus à l’aise, essaie d’appliquer ces étirements et exercices !



Guide gratuit bien-être

 Pour plus de conseils, lis dès maintenant mon guide gratuit !


Photo de couverture : Anastasia Hisel

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.