Souvent appelé jeu de jambes, les déplacements sont fondamentaux en boxe, un boxeur statique ne sera pas à l’aise et sera peu efficace. 


Alors, travailler ses déplacements est une nécessité, et je vous explique comment faire ! Les déplacements en boxe permettent de frapper et d’esquiver, et surtout de gérer sa distance avec son adversaire. Pour avoir de bons déplacements, il est déjà important d’avoir une bonne garde et un bon placement. En partant de cette position stable et souple, on pourra travailler en mouvement. Ainsi, si vous ne l’avez pas fait, je vous invite à lire mon article « Adopter une bonne garde ». Maintenant que vous avez compris comment bien vous placer, il va aussi falloir travailler vos déplacements. En boxe, on a des mouvements de base, puis on peut innover, par exemple le Ali-Shuffle. Je vais vous présenter les mouvements essentiels à tout boxeur et vous donner les clés qui vous aideront à vous améliorer ! 


Les différents déplacements en boxe

Pour tout boxeur, un bon déplacement est un précieux atout, et cela passe par la bonne connaissance des gestes et leur maîtrise. Je vous présente tout ça ! La base pour ses déplacements est de se munir de chaussures de boxe puisqu’elles ont l’adhérence idéale. 


Les poussées 

En boxe, les mouvements de base se font en poussée, c’est-à-dire qu’une jambe pousse le sol pour déplacer le corps, ce n’est pas à une jambe de tirer le corps. Par exemple, quand je vais vers l’avant, le pied arrière pousse, et la jambe avant se contente de se lever. Cela permet de gagner en vitesse ! Que l’on se déplace à gauche ou en arrière, on le fait en poussant pour être plus rapide. Le mouvement s’effectue toujours avec l’avant du pied, pas avec le talon. On utilise l’avant de son pied pour pousser et pour se réceptionner. Un autre déplacement de base important est le changement de garde, on peut le faire en sautant, en avançant ou en reculant. Il est très utile de changer de garde pour surprendre son adversaire ou au sein d’une combinaison pour avoir un bon placement pour ses coups.   


Les pivots, décalages 

Quand on boxe face à un adversaire, le risque de se faire toucher est plus grand, on va donc chercher à sortir de son axe. Pour cela on utilise des mouvements qui nous servent à se désaxer. Un pivot consiste à prendre appui sur un pied en le pivotant pour se replacer dans une autre direction. Associé à un déplacement, il facilite le changement d’axe et permet de rapidement attaquer depuis un autre endroit.   


Les impulsion-répulsions 

Ce type de déplacement consiste à sautiller pour vous déplacer, ce qui donne une grande vitesse et une capacité de surprise face à ton adversaire. Il faut être capable de bien utiliser les impulsions-répulsions pour entrer dans la garde de son adversaire et bien gérer la distance. On peut alterner entre ces déplacements et la marche, les poussées et pivots s’intègreront à ces mouvements pour se déplacer sur tout le ring. On travaille ces mouvements à la corde à sauter, il faut réussir à les rendre économe et à les utiliser en sautillant très doucement pour ne pas dépenser trop d’énergie.   


La marche 

En boxe, on s’imagine qu’on passe son temps à sautiller, pourtant, il est important d’avoir des moments plus lents où l’on marche simplement. La marche peut servir à surprendre son adversaire, à récupérer, à calmer un combat. L’inconvénient de la marche est qu’il est plus difficile de faire un gros déplacement rapide, on perd donc en réactivité. Cependant, la marche permet, au corps à corps, d’être bien stable et de réagir plus facilement. S’entraîner à marcher sur un ring est important, surtout pour réussir à savoir à quel moment on marche, à quel moment sautiller. 


Les exercices pour améliorer ses déplacements en boxe

Maintenant que tu sais quels sont les différents déplacements, je vais t'expliquer comment progresser et améliorer ton jeu de jambes !


La corde à sauter 

C’est l’exercice majeur qui vous aidera à être plus à l’aise sur vos déplacements. La corde aide à améliorer sa coordination bras jambes, à mieux placer ses pieds et renforce les jambes pour avoir l’endurance nécessaire. De surcroît, la corde à sauter t’aidera à développer ta vitesse de déplacement. C’est donc un exercice assez complet que je vous recommande. Pour en découvrir plus sur l’utilisation de la corde, vas lire mon article sur la corde à sauter ! 


Le shadow boxing

Le shadow boxing consiste à boxer seul devant son miroir ou dans une pièce simple. Pour tout savoir sur cet entraînement, vas lire l’article dédié : Le secret du shadow-boxing ! Pour progresser en déplacements, fais du shadow en intégrant un maximum de déplacements, des pivots etc. Tu peux faire des entrées et sorties en attaquant, t’entraîner à faire des changements d’angle et à gérer ta garde en fonction de tes déplacements. 


S’entraîner avec une échelle souple

L’échelle souple est un formidable outil pour un boxeur, il complète la corde à sauter pour le travail de déplacement. Elle sert à travailler sa vitesse de déplacement en réalisant de petits exercices de vitesse sur l’échelle. Il te suffit pour cela de faire des mouvements sur l’échelle en essayant d’aller le plus vite possible. Tu peux faire un grand nombre de déplacements différents, et aussi faire du shadow en utilisant l’échelle, essaie simplement d’aller vite et de ne pas toucher les barreaux ! 


Les exercices d’accélération et de déplacement

Encore dans le travail de vitesse, on trouve les exercices d’accélération et de déplacement. Ces exercices ont pour objectif d’habituer ton corps aux déplacements de la boxe et de travailler ta vitesse musculaire. C’est avec ce type de travail que tu parviendras à être très rapide en combat. Ainsi, tu peux faire des accélérations sur de courtes distances, 2-5m, en intégrant des changements de direction. Cela t’entraînera à être rapide et à développer de bons appuis. 


Les exercices de stabilité et d’équilibre

Souvent oubliés, ces exercices sont pourtant fondamentaux pour un boxeur. En plus de limiter le risque de blessure, ils permettent aussi d’avoir de meilleurs appuis et de bien gérer le changement d’appui, donc d’améliorer ses frappes et la puissance de ses coups. Pour bien frapper, les appuis sont un point majeur, alors entraîne les ! Pour cela, travaille ton équilibre avec des exercices de proprioception, des exercices de stabilité sur demi-sphère… Ce travail t’aidera en combat à être beaucoup plus stable et donc à avoir plus de puissance et une plus grande agilité. 



Bien se déplacer en combat est un point majeur, c’est ce qui te permettra de bien gérer ta distance par rapport à ton adversaire, et donc de pouvoir frapper et te protéger. Si tu es trop statique en combat, tu ne seras pas à l’aise et tu risques d’encaisser beaucoup de coups. Pense à travailler tes déplacements et à réaliser les exercices que je te recommande ! 

Je te souhaite un bon entraînement, pense à lire mon guide gratuit !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.