Les antioxydants sont consommés pour leurs vertus de protection des cellules du corps. Ils permettraient de protéger nos cellules du vieillissement, sont-ils vraiment efficaces ? Où les trouvent-on ? 


Les antioxydants regroupent des molécules variées qui empêchent ou ralentissent l’oxydation des cellules du corps humain. Si les réactions d’oxydation sont nécessaires dans le corps humain, elles peuvent aussi être destructrices et entraîner un vieillissement du corps.

 Pour éviter cela, consommer des aliments antioxydants est souvent mis en avant pour vanter les bienfaits de produits industriels. Est-ce seulement un argument marketing ou devrait-on réellement consommer des aliments antioxydants ? 



Faut-il craindre l’oxydation de certaines cellules ?

 L’oxydation des cellules est souvent mise en cause dans le vieillissement du corps ou dans certaines maladies, mais on dit moins souvent que c’est un phénomène nécessaire au fonctionnement du corps. 


Le phénomène d’oxydation des cellules est normal

L’oxydation est une réaction chimique normale du corps qui se produit en permanence à travers le transfert d’électron d’une cellule à une autre, mais la réaction peut aussi former des radicaux libres. Ces derniers se trouvent alors hors de la cellule et entraînent des réactions en chaîne avec d’autres cellules, qui produisent aussi d’autres radicaux libres.

 L’oxydation permet au corps d’utiliser l’énergie des nutriments et au métabolisme de fonctionner, elle est indispensable. Cependant, la formation de ces radicaux libres peut entraîner un dysfonctionnement de multiples cellules.

 Ton mode de vie influence aussi la production de radicaux libres, notamment l’exposition au soleil, la pollution, le tabac, qui sont des facteurs favorisant la formation de radicaux. 


Et les cellules ont des outils pour se défendre d’une oxydation anormale

Pour se protéger, les cellules disposent des antioxydants qui sont des molécules agissant pour empêcher les radicaux d’endommager les cellules. Ces éléments sont produits par le corps pour contrer l’effet délétère des radicaux en se réduisant avec ces derniers, ce qui met fin à leur action.

 Ainsi, les cellules disposant de ces molécules antioxydantes sont protégées. Grâce à leur action, les cellules ne subissent pas de dommages anormaux, l’oxydation n’entraînera alors pas de maladies ou de vieillissement.

 On limite souvent l’anti-oxydation à certaines molécules, mais on trouve plusieurs moyens d’anti-oxydation : les enzymes antioxydantes (catalase…), des molécules de différentes tailles, puis des hormones (mélatonine, œstrogène…). On s’intéressera plus particulièrement aux molécules antioxydantes.  

L’oxydation des cellules devient problématique quand la quantité de radicaux est trop importante pour celle de molécules antioxydantes, c’est-à-dire quand il y a un déséquilibre entre les défenses du corps et les molécules oxydantes, on parle alors de stress oxydatif.

 Cette situation se traduit donc par un manque d’antioxydants. Se pose maintenant la question de savoir si le corps produit suffisamment de molécules antioxydantes en situation normale et s’il a besoin de nutriments particuliers pour cela.



Est-il utile de consommer des aliments riches en antioxydants ?

 Le corps a besoin de produire des molécules antioxydantes en quantité suffisante, et cela passe par un apport nutritionnel suffisant, mais faut-il s’en préoccuper avec une alimentation plutôt équilibrée 


Les besoins du corps en antioxydants

Le corps a une action antioxydante essentielle, mais pour cela, il a bien sûr besoin de certains éléments pour produire des éléments antioxydants. Il est impossible de quantifier les besoins et les études à ce sujet donnent des résultats très variables.

 On sait simplement qu’il existe un lien entre certaines maladies (cancers en particulier et l’oxydation des cellules, mais on ne sait pas si c’est une conséquence ou une cause systématique. Un fort manque d’antioxydants semble mauvais pour le corps, surtout en situation de maladie, toutefois, un léger manque ou une forte présence ont les mêmes conséquences pour le corps, et une surconsommation d’antioxydants pourrait être néfaste pour les cellules.

 Aujourd’hui, l’action bénéfique de la consommation d’aliments antioxydants n’a jamais été démontrée, mais on observe un effet bénéfique de la consommation de certains aliments, peut-être par l’action conjointe de leurs nutriments. On sait que les aliments qui contiennent des antioxydants ont un effet plutôt positif sur le corps. 

Par conséquent, il suffit de bien s’alimenter et de consommer certains aliments apportant des antioxydants. Une cure d’antioxydants, comme c’est souvent recommandé, ne serait pas bénéfique. 


Les aliments riches en antioxydants

Une bonne alimentation est essentielle pour le corps, puisqu’elle permettra au corps de disposer de suffisamment d’antioxydants pour se défendre ! Les molécules antioxydantes se divisent entre vitamines (C, E, bêtacarotène ou vitamine A), minéraux (zinc, sélénium, manganèse) et polyphénols (flavonoïdes, acides phénoliques). On retrouve les antioxydants dans les aliments suivants : 


Vitamine C 
fruits et légumes frais dont : les agrumes, kiwis, baies de goji, fruits rouges, poivrons, choux
Vitamine E 
les noix, les graines, les huiles végétales (tournesol, noix, colza, pépins de raisin, olive…), amandes, germe de blé
Bêtacarotène (équivalent rétinol)
Patate douce, carottes, potiron, persil, épinard, laitue, thym, cresson, abricot
Zinc
fruits de mer, abats, viandes, fromages (maroilles, vacherin, morbier…), céréales complètes
Sélénium
fruits de mer, poisson, abats, jaune d’œuf, noix et autres fruits à coque
Manganèse
gingembre, cannelle, noix variées, pignons de pin, céréales complètes
Polyphénols
thé vert, thé noir, vin rouge, raisin noir, fraises, pomme, jus d’agrume, cacao, chocolat, kiwi, pamplemousse, café



Quid des compléments alimentaires en antioxydants ?

 Les antioxydants sont aussi consommés sous formes de compléments alimentaires vendus comme produits luttant contre le vieillissement et qui reposent sur des promesses commerciales parfois douteuses. 


Des compléments à éviter 

Je ne suis pas du tout opposé aux compléments alimentaires, certains peuvent être très bons pour le corps. Dans le cas des antioxydants, leur consommation peut être dangereuse. Elle peut se faire dans des conditions médicales, en cas de maladie, et peut alors être très bénéfique.

 Cependant, ce n’est que dans de rares cas que cette complémentation en antioxydants a lieu, or ce ne sont pas des éléments neutres pour le corps. Une surconsommation de vitamine A, E ou de bêtacarotène est dangereuse pour la santé.

 Les autres antioxydants consommés en trop grande quantité, à la suite d’une complémentation (cela ne semble pas possible avec une alimentation normale), n’auront pas d’effet bénéfique sur le corps, et peuvent être néfastes. Une méta-étude (regroupement de miliers d’études. « Antioxidant supplements for prevention of mortality in healthy participants and patients with various diseases », Revue Cochrane, 2012.) a été faite sur le sujet de l’impact de la complémentation d’antioxydants sur la santé, et le résultat est que des compléments en antioxydants n’apportent rien de positif à une personne en bonne santé. Cela peut être bénéfique pour traiter certaines maladies.



Ainsi, les antioxydants n’ont rien de miraculeux et leur mise en avant résulte plutôt d’une promesse commerciale visant à vous vendre des compléments alimentaires dont le bénéfice est nul. Inutile de te préoccuper de ton apport en antioxydants si ton alimentation est variée et équilibrée, sinon, essaie de consommer un peu plus de fruits et de fruits secs.

 En mangeant bien au quotidien, tu éviteras des problèmes de santé plus tard ! Bon appétit ! Si tu ne l’as pas encore lu, je t’invite à aller lire mon guide gratuit.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.