Vitamine E : Dans quels aliments peut-on en trouver ?


La vitamine E est un micro-nutriment essentiel pour le corps qui permet certains fonctions du corps. Une alimentation saine permet de répondre à ses besoins, mais quels aliments en particulier ?


La vitamine E est le nom commun de deux groupes de composés organiques liposolubles aux propriétés similaires, mais aux activités biologiques différentes. Ce sont les tocophérols et les tocotriénols, et chacun de ces deux groupes possède une forme alpha, bêta, gamma et delta (8 formes au total). L’alpha-tocophérol possède l’activité biologique la plus élevée et répond le mieux aux besoins de l’Homme. Toutefois, de nouvelles études indiquent que d’autres formes de vitamine E, comme le gamma-tocophérol et les mélanges des huit formes chimiques, ont également des propriétés bénéfiques pour la santé. Comment compléter la vitamine E et laquelle sera la meilleure ? 


Vitamine E : Actions sur le corps et propriétés

Une consommation appropriée de vitamine E procure de nombreux avantages pour la santé. Il s’agit de l’antioxydant le plus puissant qui protège les cellules des effets néfastes aux organismes qui produisent de l’énergie par combustion (oxygène consommé) qui endommagent les cellules. La vitamine E a une action et des propriétés très riches. Elle augmente l’immunité, a un effet anti-cancer, anti-inflammatoire, anti-âge et néphroprotecteur (protège le cœur et les reins). Il a un effet bénéfique sur le taux de lipides (cholestérol) dans le sang et abaisse la pression artérielle en augmentant la production d’oxyde nitrique endothélial, qui dilate les vaisseaux sanguins. 

Ce ne sont pas toutes les propriétés de la vitamine E. Qu’est-ce qu’elle affecte d’autre ? Il réduit le risque d’embolie en inhibant l’agrégation plaquettaire, participe à la spermatogenèse (production de sperme) chez l’homme et protège le bon développement du fœtus chez la femme enceinte. En améliorant la circulation sanguine et en participant au transport de l’oxygène vers les cellules, la vitamine E a un effet fortifiant sur les cheveux et les ongles (appelée “vitamine de la jeunesse“). Des rapports scientifiques indiquent également les avantages de la vitamine E pour la santé dans les maladies métaboliques, notamment le diabète, les maladies neurodégénératives, les troubles menstruels et la fertilité féminine. Il est donc utile de savoir comment bien répondre à ses besoins en vitamine E dans ces cas là.

 

Où se trouve la vitamine E dans l’alimentation ?

La vitamine E est naturellement produite par les plantes. Ses principales sources sont les huiles végétales : tournesol, maïs, colza, sésame, soja, ainsi que les noisettes, noix et cacahuètes, les amandes, les graines de tournesol, les graines de citrouille, les céréales et les légumes verts (brocoli, épinards, laitue). Une alimentation correcte permet généralement de couvrir les besoins quotidiens en vitamine E. Toutefois, une carence peut survenir chez les personnes ayant une alimentation déséquilibrée, des troubles de l’absorption des graisses, les fumeurs, les femmes utilisant une contraception hormonale. 

Normalement, une bonne alimentation suffit largement à répondre à ses besoins en vitamine E et permet d'éviter les déséquilibres.

quels aliments sont riches en vitamine E


Les symptômes d’une carence en vitamine E sont les suivants : fatigue, anémie, baisse de la vue, cheveux et ongles secs et cassants, infertilité, troubles de la concentration. Dans de tels cas, il est nécessaire de prendre un supplément de vitamine E. Pour cela, tournez vous d'aborder vers votre médecin.


Faut-il se tourner vers les compléments en vitamine E ?

 La vitamine E est disponible sur le marché Français dans les pharmacies et parapharmacies. Vous le savez, les compléments alimentaires restent des compléments et ne doivent pas remplacer une alimentation saine, pour les vitamines, la complémentation doit rester exceptionnelle et il est préférable de le faire après avis médical. Les préparations de vitamine E sont disponibles sous forme de liquide (huile), de gouttes, de capsules molles et de comprimés, à des prix allant de 5 à 130 Euros. Le prix dépend de la forme de la préparation, du nombre de doses dans l’emballage du fabricant. Lors de l’achat de compléments à base de vitamine E, il convient de prêter attention à la dose, à la forme de la préparation, au fabricant, au rapport qualité-prix du produit. 

Les compléments alimentaires de fabricants réputés contiennent dans des proportions appropriées tous les composants d’origine naturelle, ont une biodisponibilité et une assimilabilité élevées. 


Quelle forme de vitamine E choisir. Lequel sera le meilleur ? 

Il est préférable de choisir des produits sous forme de mélanges de formes naturelles de vitamine E, qui ont des effets bénéfiques sur tous les systèmes et organes. La forme de la préparation doit également être adaptée à l’objectif de la supplémentation. L’huile de vitamine E est achetée pour les cheveux et les ongles et appliquée directement sur un cuir chevelu propre ou sur les ongles et les cuticules froncées autour des ongles. L’huile de vitamine E aide à hydrater les cheveux et la peau, accélère la croissance des cheveux, renforce les cheveux fins et cassants. La peau est hydratée, les cheveux sont plus épais et les ongles plus durs. L’huile à la vitamine E est également utilisée pour les coups de soleil : elle a un effet hydratant, prévient les démangeaisons de la peau, soulage la douleur et la brûlure. Nous pouvons également utiliser des capsules molles contenant de la vitamine E à ces fins, en lubrifiant la peau avec le contenu de la capsule.

Bien sûr, ces compléments ne peuvent pas remplacer une alimentation saine et naturelle !


L’huile et les capsules de vitamine E sont également utiles pour le soin de la peau délicate du contour des yeux. Grâce à ses propriétés hydratantes et antioxydantes, nous pouvons l’utiliser comme remède contre la décoloration de la peau, comme baume à lèvres ou crème anti-rides. Les capsules molles de vitamine E sont une forme très pratique pour l’admission orale, car il n’est pas nécessaire de mesurer les doses lors de leur utilisation. Ils sont utilisés, entre autres, dans les troubles de la circulation, de la coagulation, de la fertilité. Ils ont la consistance d’une pâte et sont faciles à avaler. Dans le traitement de la carence en vitamine E, de l’athérosclérose, des troubles lipidiques, des maladies dont l’étiologie est associée au stress oxydatif, nous utilisons également des gouttes avec de la vitamine E. 

Lors de l’utilisation de gouttes de vitamine E, il est nécessaire de mesurer précisément la dose afin d’éviter tout surdosage. Ceci est extrêmement important dans le traitement des maladies causées par des troubles métaboliques, car un surdosage peut provoquer des troubles intestinaux, exacerbant les symptômes de ces maladies. N’oubliez pas que la vitamine E est liposoluble. Un complément donné sous forme de comprimés de vitamine E doit donc être pris autant que possible avec un repas contenant des matières grasses. La supplémentation orale en comprimés de vitamine E est utilisée dans toutes les maladies cardiovasculaires susmentionnées, les troubles métaboliques et d’autres affections dont le traitement nécessite un dosage précis. 


Vitamine E : Quel dosage ?

 Les besoins quotidiens en vitamine E des adultes sont en moyenne de 12 mg, mais dépendent de l’âge et du sexe. La dose quotidienne moyenne recommandée varie de 8 mg chez les femmes et 10 mg chez les hommes. En outre, chez les personnes âgées, cette dose peut atteindre jusqu’à 20 mg. En raison de la liposoluble de la vitamine E, ces doses doivent toujours être administrées pendant ou après un repas contenant des graisses pour que l’absorption soit effective par le corps. 

Quelles sont les contre-indications à la supplémentation en vitamine E ?

 Il est déconseillé d’utiliser la vitamine E chez les femmes enceintes, pendant une chimiothérapie et une radiothérapie. Également si le patient est allergique à la vitamine E. Il est déconseillé en cas de carence en vitamine K et lors de la prise d’anticoagulants, car l’action anti-agrégante de la vitamine E peut intensifier l’effet de ces médicaments et provoquer des saignements. Les personnes qui prennent des groupes particuliers de médicaments de ce type doivent consulter un médecin avant de commencer la supplémentation en vitamine E et si des effets indésirables se produisent pendant la durée de celle-ci.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.