Remédier aux dangers de la musculation


La musculation consiste à faire croître sa masse musculaire en faisant un effort ciblé sur certains muscles. Mais certains mouvements peuvent favoriser des blessures.



Pour favoriser la prise de masse, on choisit de travailler des mouvements de manière ciblée, soit en isolant le muscle ou le groupe musculaire qui travaille. L’isolation musculaire va à l’inverse de la biomécanique du corps, en effet le corps est fait pour faire un mouvement dans un but précis et on apprend à utiliser notre corps pour faire des mouvements précis, pas pour contracter chaque muscle de manière isolée. Cette isolation peut entraîner des blessures au niveau des tendons et des ligaments qui encaissent plus que ce qu’ils ne peuvent, mais aussi des difficultés à bien utiliser son corps. 


Le fonctionnement du corps


La biomécanique du corps

Le corps est construit pour fonctionner d’une certaine manière et on apprend à coordonner nos mouvements. Cette coordination est très complexe, votre corps a plus de 400 muscles, et pour faire un mouvement, pour marcher par exemple, on contracte plusieurs muscles à la fois. En contractant chaque muscle, on va à l’inverse de cette coordination. La musculation demande donc de faire des efforts non naturels. Le problème est que les mouvements que l’on apprend ne répondent pas aux besoins quotidiens, pour soulever un sac, on ne fait pas qu’un biceps curl. Ainsi, il est important de faire attention aux signes d’un trouble de la coordination. 

Puis, la musculation peut aussi solliciter certaines zones de manière excessive alors que votre corps n’est pas fait pour cela. C’est le cas des tendons et des ligaments qui subissent des tensions supérieures à ce qu’ils peuvent supporter. On observe de nombreuses blessures chez les pratiquants de musculation, et des blessures qui peuvent être très graves. La sollicitation excessive des tendons se produit avec une répétition de mouvements et des charges lourdes, en musculation, cette sollicitation excessive arrive beaucoup plus vite que pour d’autres sports où la répétition de mouvements n’est pas associée à un port de charges. Ainsi, il est important de prévenir ce genre de blessures en musculation, ce sujet est connu des passionnés de musculation, moins des débutants. Alors comment éviter les blessures liées à la pratique de la musculation et limiter les problèmes de coordination ? 


Limiter les problèmes de coordination

Une pratique intensive de la musculation entraîne rapidement des problèmes de coordination, mais cela ne s’observe qu’avec le temps et comprendre le lien avec la musculation demande encore un peu de temps. Si vous faites moins de 6-8h par semaine, cela ne devrait pas vous concerner. Autrement, avec une isolation musculaire forte, vous devriez sentir que pour faire des gestes du quotidien, vous utilisez un muscle pour faire tel mouvement, et que vous avez du mal à faire un geste naturellement sans penser à vos muscles. Maintenant, voici comment éviter de faire face à des troubles de la coordination. Il faut pratiquer un autre sport, au moins une fois par semaine, et qui fasse appel à votre coordination. Je vous conseille de faire un peu de corde à sauter avant vos entraînements, en échauffement, cela demandera une coordination musculaire et cérébrale. Rien que cela peut suffire à éviter une isolation musculaire trop forte. Si jamais cela devient problématique, je vous invite à aller voir un kinésithérapeute du sport. 



Les blessures en musculation

Limiter les blessures liées à la musculation

Les blessures surviennent plus souvent en musculation car l’effort demandé est intense, et ce, à chaque séance. Mais une bonne alimentation et une bonne pratique peuvent limiter ce risque. 

Plusieurs facteurs peuvent être utilisés pour cela :

   -L’alimentation, ne pas abuser de protéines, pas plus de 2,5g/kg, pour éviter un excès d’acide urique qui favorise les tendinites.

  -Une bonne hydratation, pour de multiples raisons.

  -Un bon échauffement, afin de bien préparer ses tendons, articulations et muscles. L’échauffement est votre meilleur allié pour éviter les tendinites, alors ne le négligez jamais.   

  -La récupération, n’oubliez pas le repos pour vos muscles ! Puis, toutes les 3-4 semaines, 2-3 jours de repos feront du bien à vos articulations.   

  -Étirez-vous régulièrement et correctement. Voir mon article "L'importance de Bien s'étirer"

  -Enfin, ne soulevez pas trop lourd, respectez votre corps, puis faites de bons mouvements. Tricher et soulever plus lourd que ce qu’on ne peut est souvent fatal ! 


En faisant tout cela correctement et en alternant vos séances, vos résultats seront meilleurs et vous éviterez de vous blesser. Alors prenez-le au sérieux et continuez de vous entraîner à fond en prenant en compte ces éléments pour réduire le risque de blessure. 



Ainsi, il est important que vous fassiez attention à votre pratique de la musculation, votre corps ne peut pas tout encaisser alors préservez-le ! Il ne faut pas chercher à moins vous entraîner, ou attendre la blessure et faire une pause, non. En vous entraînant bien et en faisant des mouvements de rééducation pour protéger votre corps, vous pourrez plus vous entraîner et plus durablement. 

Je vous souhaite de bien vous entraîner et j’espère que cet article vous aidera à prendre conscience des risques liés au sport et ce que vous pouvez mettre en place pour éviter la blessure. Bon entraînement ! Force ! 

Benjamin Sant, www.benjaminsant.fr N'hésitez pas à partager cet article !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.