Le mental dans le sport


Le mental occupe une place fondamentale dans le sport mais on lui accorde souvent un rôle qui n’est pas le sien. Il est difficile de définir ce qu’est le mental chez le sportif et sa fonction exacte, mais essayer de le comprendre permet d’utiliser au mieux ses capacités pour repousser ses limites. Dans le sport de haut niveau, le mental occupe une place prépondérante dans les performances, et pour un débutant, il n’est pas non plus à négliger. Alors qu’est-ce que le mental ? 


Le mental. Quand on parle de ce terme, on se réfère à différents points : gestion du stress, confiance en soi, résistance à la douleur… Ces compétences concernent l’effort et la capacité à améliorer un effort par sa volonté psychologique. Le mental est une capacité sur laquelle on peut travailler grâce à une préparation mentale, cette préparation passe par l’entraînement et par des séances spécifiques qui s’intéressent à la psychologie du sportif. Le mental est souvent considéré comme ce qui motive et qui donne la régularité de l’entraînement. C’est un peu plus compliqué que cela, la régularité et la persévérance dépendent du mental, de la motivation et de l’habitude. Et je dirais que l’habitude est le facteur dominant de la régularité, c’est en fixant un cadre avec un programme que l’on s’entraîne régulièrement. Ainsi, si le mental joue un rôle ici, il vaut mieux se focaliser sur la constitution d’un bon programme que l’on respectera pour s’entraîner comme on le souhaite. La motivation sera déterminante sur le long terme pour se fixer de nouveaux objectifs à atteindre, programme après programme. 


À l’entraînement. Quand vous vous entraînez, repousser ses limites fait appel à vos capacités psychologies, et par la difficulté d’un entraînement, vous améliorez votre résilience. Ainsi, entraînement après entraînement, vous améliorerez vos performances par votre capacité à pousser votre potentiel physique. Toutefois, il est important de ne pas trop en demander à son corps et de respecter son temps de récupération. Si vous enchaînez les entraînements difficiles, vous fatiguez votre corps, ce qui affecte votre mental, favorisant les blessures et nuisant à vos résultats. Votre corps est lié à votre état psychologique, et si vous épuisez votre corps, votre mental finira par lâcher. Apprenez à alterner les phases intenses avec les entraînements doux récupérateurs. Une mauvaise gestion risquerait de vous faire arrêter, alors respectez votre corps ! 


Se concentrer pour améliorer son niveau de sport



Pour le sportif débutant. Quand on débute un sport, qu’on se remet au sport, la question du mental est bien secondaire, pourtant, elle est aussi à prendre en compte. La résilience psychologie, en reprise sportive, est beaucoup plus faible qu’au cours d’une préparation physique régulière, ainsi, il faut s’intéresser à son bien-être et à ses sensations. Une journée de repos vaut mieux qu’en demander trop d’un coup à son corps et d’affecter son mental. Pour ne pas trop en faire, je vous conseille de faire attention à vos sensations à l’entraînement, à votre état et à éviter d’être trop fatigué lors de vos entraînements. Ensuite, cultivez le plaisir de l’entraînement, il n’y a rien de pire que la lassitude pour se détruire psychologiquement en sport ! 


Votre vie et votre mental. Votre mental s’entraîne mais peut aussi se détériorer, il est vraiment important d’aimer ce que vous faites et de croire en vous. Vous pouvez y arriver grâce à de nombreuses techniques et vous devez cultiver votre bien-être, faites attention à être bien entouré, à écarter ce que vous considérez comme négatif. Votre style de vie occupe une place prépondérante dans la dimension psychologique de votre sport. Ainsi, je vous recommande de mettre quelques méthodes en place pour réussir à améliorer votre bien-être, ce qui peut avoir un résultat significatif sur vos performances sportives. Je vous en parle dans mon article : «Avoir la pêche tous les jours».


La préparation mentale. Quel que soit votre niveau sportif, il est possible de recourir à la préparation mentale ! Bien sûr, vous ne ferez pas appel à un préparateur mental comme un sportif de haut niveau mais je vous donne deux techniques de préparation mentale ultra-efficaces ! 

-La visualisation positive. Cette technique consiste à visualiser votre réussite. Isolez-vous, fermez les yeux, respirez calmement et pensez à votre performance. Vous partez courir, un entraînement lambda mais vous souhaitez battre votre record personnel. Pensez à la course, vous voyez l’endroit où vous courez, vous vous regardez courir, vous courez vite, c’est une super course. Vous arrivez à la fin, vous avez très bien couru, et top, c’est fini ! Vous avez battu votre record personnel. Voilà ce que donne la visualisation positive ; elle s’utilise 5-10min avant un entraînement ou une compétition, et régulièrement. Cette habitude permet d’améliorer sa confiance en soi pour réussir à repousser ses limites, sur une course, cela vous aidera à tenir une allure plus élevée. 

-La respiration calme. Déjà, pour le nom, on parle plutôt de « cohérence cardiaque » mais je ne trouve pas cela évocateur, donc je préfère dire respiration calme. Je pourrais faire un article complet sur le sujet, là je vais plutôt vous expliquer comment l’utiliser pour le sport. Si cela ne vous parle pas du tout, je vous renvoie ici. C’est un type de respiration qui vous permet de calmer rapidement votre corps, et de soulager vos angoisses. Le principe de base consiste à inspirer pendant 5 secondes et à expirer pendant 5 secondes pendant 5 minutes, personnellement, j’inspire 5 secondes, je bloque 5 secondes, j’expire 5 secondes, je bloque 5 secondes et ainsi de suite. Ce que je fais se rapproche plutôt d’un échauffement d’apnée. Vous pouvez utiliser ce genre d’exercices de respiration pour retrouver rapidement votre concentration et chasser votre stress très rapidement. Je vous recommande particulièrement ce type d’exercice avant une compétition. Sinon, utilisez ces exercices au quotidien pour diminuer votre stress et vous sentir mieux, c’est le principe de la cohérence cardiaque, 3 fois par jour pendant 5 minutes. 

Améliorer ses performances sportives grâce à la respiration




Il existe des centaines de technique de préparation mentale, et tout ce qui soulage, aide à gérer le stress peut en faire partie, j’ai choisi de vous parler de deux méthodes qui sont faciles à mettre en place et qui peuvent avoir d’excellents résultats. Ces méthodes peuvent être utilisées avant l’entraînement et au quotidien, je vous invite à les tester ! Si elles ne vous conviennent pas, essayez de trouver une méthode qui vous aide à améliorer votre bien-être et votre confiance en vous pour réussir à tout donner lors de vos entraînements. 


Vous l’avez compris, la question du mental dans le sport concerne tous les sportifs, et c’est l’intérêt de mon article, que vous soyez conscient de son importance dans la pratique sportive. Vous pouvez d’ailleurs me dire ce que vous faites pour cela ! J’espère que cet article vous aidera à vous améliorer et à mieux gérer vos entraînements. Je vous souhaite un bon entraînement ! Force ! 

Benjamin Sant, www.benjaminsant.fr Partagez cet article à vos amis pour les aider à repousser leurs limites !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.