Le jeûne intermittent, l’ami de l'amincissement


Entre adulation et critiques, le jeune intermittent laisse perplexe quant à ses effets. Que peut-on en attendre ? Est-ce vraiment efficace ? 


Le jeune intermittent est une pratique alimentaire utilisée pour perdre du poids plus facilement. Le principe est de jeûner : ne consommer aucun aliment ou boisson qui contient des calories, volontairement, et ce pendant une période choisie au préalable. Et vous, avez-vous déjà jeuné ? 


Cette méthode, autrefois religieuse, permet d’aider un individu à consommer moins de calories qu’il n’en dépense, et ainsi lui permettre de perdre du poids. Mais ce n’est pas son utilisation première, qui vise l’estomac, entres autres. En ne consommant pas d’aliment sur une certaine période, on laisse le système digestif se reposer. Or, le système digestif joue un rôle majeur sur le corps, c’est ce qu’on appelle le « deuxième cerveau », ou encore le « cerveau originel ». La surstimulation du système digestif peut entraîner des problèmes variés, et engendrer une hausse des maladies. Si vous désirez en savoir plus sur votre deuxième cerveau, je vous recommande le reportage d’Arte, très bien fait, « Le ventre, notre deuxième cerveau ». 

Ainsi, le jeune intermittent s’adresse à ceux qui veulent augmenter leurs performances physiques et leurs résultats esthétiques, ou bien tout simplement augmenter sa qualité de vie. 

Toutefois, son utilisation dans le cadre d’un programme sportif doit se faire attentivement, je vous expliquerai comment ! Le jeune intermittent est une pratique à pratiquer correctement, elle n’est pas destinée à tous. Les personnes qui ont du diabète, des problèmes hormonaux ou des anciens troubles de l’alimentation devraient demander conseil à un médecin avant de se lancer. 

Comment mincir avec le jeûne intermittent


Les catégories de Jeune Intermittent

On peut distinguer 2 principaux types de jeûne : jeûne journalier et jeûne ponctuel.

Les voici : - Le jeûne Journalier : 14-20h, tous les jours - Le jeûne Ponctuel : 24-36h de suite, 1 à 3 fois par semaine Si vous ne souhaitez pas instaurer le jeûne intermittent dans votre vie quotidienne, vous pouvez opter pour le jeûne ponctuel, qui saura se montrer efficace avec seulement 1 à 3 exécutions par semaine. En revanche, le jeûne journalier est a priori plus simple à mettre en place car il est compatible avec une vie sociale et permet au corps de s’habituer (votre corps s’habituera et donc votre faim sera régulée). On peut pratiquer le jeune régulièrement ou de manière occasionnelle pour assainir son corps ponctuellement. 


Comment commencer ? 

Le plus simple pour s’y mettre est certainement de sauter le petit déjeuner. On dit souvent que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais il n'y a pas de repas plus important que les autres, cela dépend simplement de vos habitudes alimentaires. Donc n’hésitez pas à prendre un bon repas le soir, puis de sauter le petit dej du lendemain, avant de manger le repas du midi. Ainsi, vous effectuerez facilement un jeûne de 12 heures ! 



Avantages et inconvénients du Jeune

Avantages 

Évidemment, un premier avantage est l’efficacité dans la recherche de perte de poids. Le recours au jeune intermittent permet de limiter les pics d'insuline après seulement 2 repas, ce qui diminue la lipogénèse (stockage du sucre en graisse). De plus, vous ingurgiterez beaucoup moins de calories en faisant cela, il est très difficile de consommer autant de calories en 2 repas qu'en 3, à même densité calorique évidemment.

Cette pratique apporte bien plus. Parmi les nombreux avantages qu’elle profère, voici les principaux : 

-Purification du système digestif 

-Augmentation du taux d’hormones de croissance 

-Augmentation de l’espérance de vie 

-Meilleure capacité de concentration 

-Assure un bon niveau d’énergie général 

-Amélioration du métabolisme des lipides, des paramètres glycémiques 

Vous pouvez d’ailleurs pousser l’expérience encore plus loin, en effectuant votre séance de sport à jeun. Ainsi, même si vous aurez du mal à remplir vos objectifs au départ, vous pourrez brûler plus de graisse que d’ordinaire, ceci afin de solliciter la lipolyse, utilisation du gras par les cellules. Vous pouvez faire du cardio ou de l'endurance qui seront très efficaces pour dépenser vos graisses. 

D’ailleurs, si vous recherchez un bon programme de sport, n’hésitez pas à vous renseigner à propos de la méthode Holy-fit ! Elle peut vous aider à atteindre vos objectifs et s’adapter à vos besoins ! 


Inconvénients 

Néanmoins, le jeûne intermittent a aussi ses défauts ! Passons en revue ce qui peut lui être reproché. Avant tout, il n’est pas adapté à tout le monde : au-delà des problèmes de santé qui peuvent être incompatibles avec le JI, certains ne supportent pas de sauter le petit dej. Ils rencontrent des malaises, des manques d’énergie etc). Aussi, attention à ne pas faire durer la pratique trop longtemps ! 

Surveillez les alertes de votre corps : étourdissements et maux de tête peuvent apparaître. De plus, jeûner trop longtemps peut être à l’origine d’une fonte musculaire voire de carences en protéines et en minéraux. Enfin, chez certaines personnes, le jeune intermittent peut accentuer les problèmes de cœur : pratiqué trop longtemps, il affaiblit en effet le muscle cardiaque. Si vous êtes sujet aux problèmes cardiaques, demandez l’avis de votre médecin avant de commencer l’expérience. 

Parlons maintenant de ses effets sur la musculation. Quand on cherche à gagner en masse musculaire, il faut que le corps ait suffisamment de protéines et de glucides. Le jeune intermittent n’est pas adapté à des objectifs de gain musculaire. Il peut toutefois être pratiqué quand on cherche à sécher, mais en ayant un apport protéique très important afin d’éviter une perte musculaire. Le jeune évite l'utilisation des acides aminés comme énergie, rapidement, le corps sollicite les graisses plutôt que les acides aminés. Pour sécher, avec un peu de compléments en acides aminés, il est donc très efficace et plus agréable que de se restreindre violemment.



Derniers conseils

Une astuce répandue parmi les personnes qui font un régime est la consommation d’eau. Boire beaucoup d’eau dans la journée coupe bien la faim, ce qui est un atout à utiliser sans modération ! 

S’hydrater est de toute façon important, allez lire « 5 raisons de bien s’hydrater » De même, prendre un café noir dans la journée est un excellent coupe faim et vous apportera l’énergie qui peut vous manquer à la suite d’un jeûne. Enfin, si vous souhaitez faire du sport à jeun : attention au taux de dégradation des cellules de vos muscles. Quand vous cherchez à gagner en muscle, le sport à jeun est contre-productif, il vous empêchera de gagner en masse musculaire.



Le jeune intermittent est donc une très bonne pratique que vous pouvez utiliser à tout moment. Elle peut être déconseillée pour certains, et il faut bien l’employer pour atteindre ses objectifs. Je vous souhaite un bon jeûne si tel est le cas ! Si vous souhaitez en savoir plus sur le jeûne et le pratiquer, je vous recommande de lire des articles sur le sujet ! C’est en lisant différents articles que je me suis rendu compte que le jeûne produisait de réels effets !

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.