Investir dans les crypto-monnaies ?


L'investissement dans les crypto-monnaies peut être très lucratif et attire énormément d'investisseurs, voici ce qu'il faut savoir avant de se lancer.


« Qu'est-ce qu'une crypto monnaie », « Comment investir dans les crypto-monnaies ? » voilà les titre de centaines d'articles sur ces actifs financiers. Ces questions sur les cryptos monnaies sont vues et revues, je ne m'y attarderai donc pas mais préférerais vous parler de ce qu'il est essentiel de comprendre avant d'investir dans une crypto monnaie. On entend souvent que les crypto monnaies n’ont aucune stabilité, aucun fondement et qu'elles peuvent s'écrouler à tout moment. À l'inverse on dit parfois qu'elles ne peuvent qu’exploser et certains vendent leur maison pour en acheter. Acheter de la crypto monnaie est un investissement et il faut bien comprendre tout ce qu'il y a derrière avant de le faire. Vous viendrait-il à l'esprit d'acheter une maison sans la visiter ? Alors comment investir de manière avertie dans les cryptos monnaies ? 


Les bases de la crypto-monnaie. 

Il est déjà nécessaire de bien comprendre ce qu’est une crypto-monnaie et de connaître l’actif auquel on s’intéresse. Chaque crypto a ses atouts, sa technologie et son fonctionnement. Une crypto-monnaie est une monnaie émise de pair à pair, soit sans banque centrale, cela signifie qu’aucune instance ne régit la création de monnaie. Ici, la création de nouveaux actifs se fait grâce à des algorithmes et un processus que l’on nomme minage. La monnaie fonctionne grâce à une blockchain, qui est une forme de livre de compte retraçant tous les échanges. 


Le projet derrière une cryptomonnaie. Chaque crypto a un objectif précis à sa création, servir de moyen de paiement pour les premières, puis différents projets ont été montés, comme celui de devenir un marché de prédiction (de pari) pour Augur. Ce projet peut être plus ou moins important, beaucoup ont pour objectif principal de devenir un moyen de paiement, mais pour se distinguer, certaines sont mises en avant à travers des projets plus ou moins originaux. Le nombre maximum de jetons. Les crypto-monnaies ne sont pas fondées sur une création monétaire traditionnelle, elles utilisent un système différent. Elles peuvent recourir à deux méthodes principales : le minage ou le stockage. 

La blockchain permet d’enregistrer toutes les transactions entre les individus, les échanges de crypto sont copiés à chaque échange et sauvegardés, cela permet d’éviter les fraudes et les incidents. Pour assurer que tous ces échanges soient valides, on fait appel à des mineurs en crypto-monnaies, ces mineurs contrôlent en fait les échanges et certifient que chaque transaction est valide. Pour leur travail, ces mineurs sont rémunérés avec des tokens, chaque crypto a son fonctionnement de rémunération du minage. La réalisation de ce minage est effectuée par des ordinateurs très puissants qui tournent en permanence, c’est pour cela qu’il y a des conséquences environnementales néfastes de l’utilisation de crypto-monnaies. 

Pour ce qui est du stockage, à la création de la crypto-monnaie, des jetons sont mis de côté et seront distribués par l’entreprise gestionnaire d’une manière déterminée ou non. Dans les deux cas, l’entreprise qui créé la crypto-monnaie détermine un nombre maximum de jetons qui seront créés et cela donne une masse de jetons maximale. Cela participe aussi à la valeur du jeton et aux anticipations sur cette crypto. 


Pourquoi ce ne sont pas des monnaies.  Si vous vous intéressez aux crypto-monnaies, vous avez peut-être vu les crispations des grandes institutions financières comme le FMI ou la BCE et qui rejettent l’appellation monnaie pour ces actifs financiers. Et quand on voit ça, on se dit : « Mais on peut payer en Bitcoin, donc c’est une monnaie ! Ils ont juste peur. » En fait, c’est plus compliqué que ça. Une monnaie doit remplir certaines conditions pour être une monnaie. 

On retient généralement les trois conditions mises en avant par l’économiste M. Friedman dans sa théorie quantitative de la monnaie : -Unité de compte -Réserve de Valeur -Intermédiaire des échanges.

En fait, ces conditions ont été proposées pour la première fois par Aristote, et reprises par la suite. Quand on observe les crypto-monnaies, on se rend compte qu’elles ne remplissent pas ces conditions. Si elles peuvent être intermédiaires des échanges, soit permettre de payer, elles ne sont pas unité de compte, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent pas servir de déterminant de la valeur d’un produit. Quant à la fonction de réserve de valeur, on en est très loin car les cryptos sont assez instables et leur instabilité ne permet pas de s’assurer, contrairement à une monnaie. 

Ainsi, si les monnaies étaient remplacées par des cryptos, cela entraînerait une instabilité financière et économique couplée à une forte inflation. C’est en ce sens que les cryptos ne peuvent pas être considérées comme des monnaies, mais cela ne change pas grand-chose ! Seule une crypto-monnaie s’en approche, car elle est réserve de valeur, c’est le Tether, une crypto qui reproduit le cours du dollar, mais le parallèle n’est pas exact puisque la crypto inclut d’autres informations. 


Investir dans les cryptos est problématique. 

La crypto est un actif très intéressant aujourd’hui au vu des taux de croissance qu’il propose. Une bonne rentabilité d’un investissement est de 10% par an, avec la crypto, la rentabilité est explosée, on peut atteindre 1000%. Cependant, ce n’est pas un actif quelconque. Quand on achète une action en bourse, on achète une part d’une entreprise, et la valeur de l’action est plus ou moins corrélée à celle de l’entreprise. La valeur de la plupart des actifs a des fondements dans l’économie réelle (économie de la production), mais pas les cryptos. On fait souvent une comparaison avec le Forex (marché des devises, de la monnaie), sauf que la valeur d’une monnaie est liée à l’économie d’un pays et la confiance que l’on a dans ce pays et dans sa gestion économique. Et la valeur des cryptos n’a pas de fondement économique propre, la valeur d’une cryptomonnaie n’est déterminée que par les croyances des acheteurs et des vendeurs. Si plus de personnes pensent que la valeur d’une crypto va monter, alors elle monte. Bien sûr, il y a le projet de la cryptomonnaie à prendre en compte, mais il est bien souvent secondaire. Ce propos est à nuancer pour certaines cryptomonnaies plus récentes qui essaient de développer des projets précis et qui ne cherchent pas une croissance exponentielle. 

Ainsi, la valeur d’une cryptomonnaie sera beaucoup plus instable, il n’y a pas les mêmes résistances que pour des actions, elles sont plus faibles et les variations peuvent être beaucoup plus importantes. Alors, si vous voyez des youtubeurs vous dirent d’acheter telle ou telle cryptomonnaie, c’est aussi qu’ils en ont acheté et qu’ils souhaitent influencer leur cours grâce au poids de leur audience, bien que cela soit assez inefficace face au volume d’actifs échangés. 



Le potentiel de croissance des crypto-monnaies. 

Les cryptomonnaies ont un potentiel de croissance énorme, et c’est ce qui en fait des actifs extrêmement intéressants. On voit des analyses parler d’un bitcoin à plusieurs centaines de milliers d’euros. Face à l’engouement pour les cryptos, les jetons jeunes peuvent exploser, mais cela dépend du nombre de jetons émis et du projet qu’il y a derrière. La croissance d’une crypto est beaucoup plus rapide que celle d’une action, et c’est ce qui fait leur intérêt et leur célébrité. C’est certainement pour cela que vous vous intéressez au sujet d’ailleurs, et beaucoup moins pour leur utilité ! Il est impossible de déterminer la croissance d’une crypto, car elle ne se base par sur des indicateurs économiques et financiers réels. Si on vous prédit une croissance donnée pour une crypto, c’est du pur mensonge, on ne peut que spéculer par rapport à l’intérêt porté pour un jeton plutôt que pour un autre. 

Bien investir dans les crypto-monnaies


L’importance des cycles. Vous avez peut-être entendu parler des cycles des cryptomonnaies. On parle d’un cycle de 4 ans, en milieu de cycle, la valeur va retomber pour croître au prochain. Au-delà du caractère presque mystique de ce genre de théorie, il y a une explication économique et une importance forte des croyances. Les cycles en économie peuvent s’expliquer pour de nombreuses raisons (voir Schumpeter, cycles économiques par exemple), mais sur les marchés financiers, les cycles ont moins d’explication et existent bien. Il faut savoir que les croyances des individus, si elles sont partagées par beaucoup, sont anticipées par les grands acteurs financiers, et deviennent alors auto-réalisatrices. Par rapport à ces cycles des crypto-monnaies, il est possible que de lourdes baisses adviennent au moment de ces cycles. Cela peut donc participer au facteur auto-réalisateur. Je vous dis simplement que c’est une donnée à prendre en compte, mais toute baisse ne signifie pas que cela durera jusqu’au cycle suivant ! 


Alors, devriez-vous investir dans les cryptos-monnaies ? Aujourd’hui les technologies évoluent très vite, et les cryptos ont un potentiel de croissance énorme car elles intègrent des technologies qui ne sont pas encore déployées. Investir dans les cryptos semble donc très rentable à moyen terme. Maintenant, sur le long terme, leur situation est beaucoup moins sûre. L’un des problèmes des cryptos c’est qu’elles se fondent sur la Block Chain, un système assez lourd en échanges internet et donc consommateur de débit et polluant. Ce problème limite leur croissance et leur extension à certains domaines. Une fois cette question résolue (refroidissement moins polluant ?), on pourrait envisager un déploiement massif des technologies embarquées par les crypto-monnaies pour remplacer nos technologies d’échange actuelles. 

Ainsi, tous les indicateurs sont favorables à une croissance de ces actifs, s’ils chutent, leur chute surprendra tout le monde. Néanmoins, il ne faut pas oublier que leur valeur est purement spéculative. En conséquence, je pense que c’est un excellent investissement, mais qui pourrait tout à fait s’effondrer assez brusquement. Toutes les crypto-monnaies ne devraient pas chuter, mais si vous pariez sur une, c’est possible. Imaginez que la technologie de la crypto que vous achetez soit dépassée par une autre, sa désuétude lui fera perdre sa valeur. Si vous souhaitez investir, je vous conseille de consacrer un pourcentage limité de vos investissements aux crypto-monnaies, beaucoup disent 3% de vos investissements globaux, je dirais plutôt 10%. Centraliser son investissement sur quelques actifs sera plus rentable, mais ne pariez pas sur une seule monnaie.


Maintenant avec le potentiel de rentabilité qu’il y a à investir dans les cryptos, beaucoup investissent massivement. L’erreur serait de vous endetter ou de vendre des biens (maison…) pour acheter des cryptos, vous risqueriez beaucoup trop. Gardez à l’esprit que c’est un actif intéressant parce qu’il est très novateur, mais il pourrait complètement s’effondrer d’ici quelques années, comme toutes les entreprises du net des années 2000. Alors pour un investissement sûr, passez votre chemin, si vous souhaitez spéculer et espérer toucher le jackpot, c’est ici. Pour investir en crypto, je vous conseille de les surveiller et de vous rendre sur des sites d’analyse. Les sites d’analyse vous proposent une analyse d’un actif, des analyses de sites différents peuvent se contredire. 

Ainsi, je vous conseille d’en visiter plusieurs. Je vous mets ici quelques sites sur lesquels vous trouverez, à mon sens, de bonnes analyses des cryptos et de leur potentiel. -CrypToast -CryptoEncyclopédie -Trading View -Investing.com 



Pour conclure, les crypto-monnaies sont des actifs novateurs qui sont intéressants et intriguent, mais leur valeur n’a pas de corrélation réelle, leur valeur est purement spéculative. C’est ce qui en fait des actifs très rentables mais aussi très dangereux. Alors, quand on parle crypto, on trouve des avis complètements opposés, selon si l’analyste considère qu’ils sont plus dangereux ou plus intéressants. Par conséquent, c’est un placement qui peut être très lucratif mais sur lequel il faut être prudent et limiter ses placements.

Benjamin Sant

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.